Santé & Maladie

Que faut-il avoir dans une trousse de premier secours ?

Qu’importe l’endroit où vous êtes, il vous faut toujours avoir à portée de main une trousse de premier secours. Cet outil vous est indispensable si un accident se présente. En effet, vous pouvez avoir des plaies ou accidents bénins ou encore des lésions et atteintes assez sévères. Dans l’un ou l’autre cas, elle vous aide à prodiguer les gestes de secours rapides pour la survie de la personne accidentée. Pour que cette pratique soit efficace, il faut avoir les éléments adéquats dans votre trousse médicale.

Trousse de premier secours domestique

Vous n’êtes pas à l’abri d’un accident même si vous restez à la maison. Pour mieux s’y préparer et pour éviter toute complication, le cas échéant, il faut avoir chez soi une trousse premier secours. Mais encore faut-il avoir le matériel nécessaire à l’intérieur. Parmi ceux-là et à titre indicatif, vous devez avoir impérativement des petits pansements stériles et prédécoupés de préférence. Des mini-bandes de gaze, un paquet de compresses et du sparadrap sont aussi nécessaires. Vous devez également avoir de petits ciseaux, un thermomètre, des anticoagulants pour arrêter un saignement et des antalgiques comme le Doliprane. Néanmoins, vous pouvez adapter votre trousse de secours par rapport à l’état de santé de chacun. S’il y a un asthmatique parmi vous, il est nécessaire de toujours mettre un ventoline spray dans le petit sac.

Les éléments constitutifs d’une trousse de premier secours spécial voyage

Si vous êtes en voiture, outre le matériel de base précité à mettre dans votre trousse, il vous faut encore rajouter les éléments suivants dans celle destinée au voyage. Vous devez maîtriser le strapping consistant à contenir une blessure. Pour cela, il vous faut une bande élastique qui est autoadhésive. La possession d’une attelle gouttière est aussi recommandée s’il y a nécessité d’immobilisation d’une partie du corps. Avoir un appareil spécial d’aspiration de substances mortelles ou de venins tels qu’un Aspivenin est préconisé. La couverture dite de survie doit faire partie de votre attirail médical. Pour remédier au mal de la route, il est utile d’avoir un anti-nauséeux. Vous devez recourir à l’usage de crème anti-contusion, tout comme le baume homéopathique arnica si vous en avez besoin lors d’un voyage à la campagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *