Santé & Maladie

Comment comparer les complémentaires santé ?

Les complémentaires santé constituent une poste de dépense non négligeable pour les ménages français. Il est donc normal de trouver des moyens afin de réduire les coûts. Pour faire des économies sur votre mutuelle santé, retrouvez quelques conseils dans cet article.

1. S’attarder sur les garanties

Comparer les complémentaires santé revient aussi à examiner les garanties. Bien que cette démarche semble parfois complexe, on peut quand même y arriver avec une bonne organisation et en suivant certaines règles. Lorsque vous allez vous souscrire à une mutuelle, il faut regarder au niveau du remboursement sur les soins (pharmacie, radiologie, etc.), les soins optiques, d’hospitalisation et dentaires. Ces différents soins sont en général les principaux postes de dépense en santé. Le choix des garanties dépend de votre situation. Pour une personne qui n’a aucun problème dentaire va s’orienter davantage vers un remboursement économique. À côté, un individu ayant des problèmes de la vue choisit un remboursement beaucoup plus élevé. Si votre complémentaire santé inclut le tiers-payant, alors il n’est pas nécessaire d’avancer de l’argent par exemple chez un opticien ou un pharmacien.

2. Vérifier les remboursements

En complémentaire santé, le montant des remboursements est en pourcentage qui oscille entre 100 à 600 %. Pour un remboursement de l’ordre de 100 %, la prise en charge est suivant le tarif de base de la sécurité sociale. En revanche, il y a des professionnels de santé qui appliquent des prix bien supérieurs à ceux de la Sécu. Cela s’appelle les dépassements d’honoraires. Ces derniers ne sont pas considérés si vous avez un remboursement à hauteur de 100 %. C’est la raison pour laquelle il est utile d’être vigilant. Un complémentaire santé qui s’élève à 100 % ne signifie pas un remboursement complet de toutes vos dépenses de santé. Avec un remboursement de 600 %, cela veut dire que vous êtes remboursé 6 fois du montant du tarif de base. Rappelez-vous qu’une mutuelle santé a pour mission de vous rembourser. Autant choisir la meilleure offre.

3. Effectuer des devis

La souscription à un complémentaire santé ne doit pas se faire dans la précipitation. En effet, tout comme pour les autres assurances, l’idéal est de faire des devis. Au-delà du prix, vous devez aussi considérer certains points comme le nombre de personnes assurées, l’âge, le niveau des remboursements et les garanties souscrites. Notez que le coût d’un complémentaire santé varie en fonction de ces facteurs que l’on vient de voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *