Préparer le corps et l’esprit à l’accouchement

Mettre au monde un enfant est sans conteste l’événement le plus important dans l’existence d’une femme. Se préparer à cet événement majeur est donc important. Pour réussir un accouchement, il faut une préparation physique et psychologique.

Suivez des cours de préparation à l’accouchement

Pour vous préparer à l’arrivée de bébé, les forums, les blogs et les sites comme celui-ci vous proposent divers conseils utiles pouvant vous aider à affronter l’accouchement avec le moins de stress possible. Ceci étant, l’on vous recommande de toujours suivre des cours de préparation à l’accouchement. Ces cours vont vous aider à trouver la position la moins douloureuse lors des contractions et pendant l’accouchement proprement dit. Certes, la présence de votre conjoint compte, mais elle n’est pas toujours requise. Ceci étant, il faut que le futur papa soit là et vous accompagne pour que la préparation soit efficace. Il y a par exemple la méthode Bonapace qui se concentre sur les zones de massage, des points d’acupuncture, la respiration et des postures. Les 4 séances pour maîtriser ces techniques sont à 100 % remboursées par la Sécurité sociale. La présence de monsieur est primordiale durant ces séances puisque le jour J, c’est lui qui va pratiquer ces massages dans votre région lombaire, exercer des pressions sur des points de votre main, et tout cela pour vous soulager. Il pourra ainsi vous aider à accoucher sans douleur ou à ressentir la douleur le moins possible. Avec l’aide de la sage-femme, il vous rappellera des techniques de respiration qui vous aideront à oublier momentanément votre douleur. Ces moyens naturels sont tout aussi efficaces que la péridurale, ce qui ne vous empêche pas d’en demander si vraiment la douleur est insupportable.

Concentrez votre esprit sur votre bébé

La présence de votre conjoint à vos côtés, mais surtout, sa participation active à cet événement important de votre vie va beaucoup vous rassurer et vous blinder. Rien que cette seule pensée vous rend plus forte et vous serez suffisamment prête le moment venu. Sachant que vous pouvez vous appuyer sur l’amour et le soutien infaillibles de votre conjoint, vous pouvez porter toute votre attention sur l’arrivée de votre bébé. Vous aurez alors plus de facilité à supporter la douleur des contractions, considérant chacune d’elles comme une étape de plus vers la naissance de votre enfant. L’aide pratique de votre mari vous aidera aussi à être courageuse si les choses se compliquent et que vous deviez subir une césarienne. Une césarienne n’est pas naturelle et c’est pour cette raison que de nombreuses femmes l’appréhendent tant. Mais si la santé, voire la vie de votre bébé, exige de passer par là, cela vous aidera de vous savoir aimée, entourée et encadrée. Aussi, si cela est possible, prévoyez les personnes que vous aimeriez voir à vos côtés à la maternité en cas de césarienne. Votre mari aura certainement besoin d’aide pour s’occuper de bébé, le temps que vous récupériez vos forces après l’intervention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *