L’utilisation des étuves en laboratoire

Le laboratoire est un lieu complexe où l’on effectue de nombreuses analyses et études portant sur une souche en particulier. Les techniques d’analyse sont très variées, dont les traitements thermiques. Dans ce cas précis, les laborantins utilisent une étuve pour effectuer des analyses ou recherches par chauffage ou séchage. L’étuve permet de moduler la température en fonction des exigences du traitement à réaliser.

Comment fonctionnent les étuves d’analyse ?

On parle souvent des étuves de cuisson et de séchage dotées d’une vitre supérieure sur laquelle les laborantins peuvent suivre l’évolution d’une expérience. On utilise la température pour entraîner la réaction du produit analysé. Celle-ci se manifeste souvent par fluage ou par gonflement. L’étuve se chauffe soit par convection (appareil dépourvu de ventilateurs) soit par ventilation. Dans le second cas, la montée en chaleur est plus rapide et celle-ci est plus homogène. L’étuve est équipée d’un moteur électrique, d’une turbine de brassage, d’un thermostat de sécurité réglable, de plusieurs résistantes électriques et d’un système d’évacuation des gaz. La chaleur produite par l’étuve peut aller jusqu’à 300 °C. Lorsque l’expérience nécessite une température plus importante au-delà de 1 500 °C, on parle alors de four.

À quoi servent les étuves d’analyse ?

L’étuve est un matériel de laboratoire très sollicité dans différents types d’expériences. Elle est utilisée pour ramollir des matériaux thermoplastiques afin de les appliquer et les échantillonner. Elle permet de réaliser différents essais comme le taux de dissolution ou de gonflement d’un produit. Elle permet de pré-polymériser des matériaux composites ou polymériser des résines thermodurcissables. On distingue, sur le marché, différents types d’étuves de laboratoire. Choisissez parmi ceux-ci ceux qui répondent parfaitement au besoin de votre laboratoire. Par exemple, vous avez les étuves à convection naturelle dont le transfert thermique n’est pas très uniforme. Puis, il y a les étuves à convection mécanique qui offrent une montée en chaleur constante et évaporation facilitée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *