Comment tomber enceinte naturellement ?

Il est tout à fait possible de tomber enceinte sans assistance médicale, à condition de respecter quelques conditions. Outre une alimentation adaptée, quelques astuces naturelles sont à essayer pour booster la fertilité.

Abandonner la cigarette et le café pour tomber enceinte

Si vous voulez tomber enceinte naturellement, oubliez la cigarette. Le tabac affecte négativement les ovocytes. Toutes les formes de ce produit réduisent les chances de fécondation. En effet, chez les fumeuses, l’embryon a du mal à se fixer sur les parois de l’utérus. Par ailleurs, la nicotine entraîne un dérèglement du cycle menstruel. Elle fait baisser l’opportunité de tomber enceinte de 10 à 40 %. Pour les femmes gravides, cette substance occasionne parfois une malformation congénitale du fœtus. Autre habitude à arrêter, le café. 2 tasses quotidiennes de cette boisson diminueraient de moitié les probabilités d’avoir une gestation normale.

Consommer plus de protéines végétales et de soja

Des études rapportent que les protéines animales devraient être réduites ou éliminées de l’alimentation pour concevoir un enfant sainement. À la place de la viande, il vaut mieux consommer des légumineuses et des céréales. Les lentilles et les pois chiches sont à ajouter au menu de celles qui désirent un bébé. Les oléagineux tels que les amandes et les noix de cajou devraient se trouver dans l’assiette. « Le grand livre de la fertilité » paru chez les éditions Eyrolles rapporte qu’un régime carné peut entraîner des troubles de l’ovulation. Il faut manger du soja sous toutes ses formes pour un meilleur équilibre hormonal. Les choux de Bruxelles sont également recommandés à cause de leur forte teneur en vitamine B9.

Compter sur les remèdes naturels pour améliorer son taux de fertilité

Des dizaines de plantes donnent un coup de pouce à la fertilité féminine. L’huile d’onagre est conseillée à cause de sa capacité à réguler le cycle menstruel. Cette plante augmente la production naturelle de progestérone. Pour sa part, le gattilier abaisse le taux de prolactine. Cette hormone stimule les glandes mammaires, mais raccourcit par la même occasion la phase féconde d’un ovule. Les matrones d’autrefois encouragent l’infusion de trèfles pour rendre l’utérus moins acide et plus hospitalier. Une tisane à base de feuilles de framboisier apporterait de la tonicité à l’organe de gestation de la femme. L’ortie aurait la même vertu. Un phytothérapeute peut proposer plusieurs espèces végétales pouvant améliorer la fertilité.

D’autres points importants à connaître

Les pages telles que Tomber-enceinte.com proposant des astuces pour tomber enceinte sont nombreuses à noter que la pratique modérée d’un sport est recommandée. Les exercices physiques aident à éliminer les toxines accumulées dans l’organisme. Quoi qu’il en soit, les femmes qui veulent avoir un bébé ont intérêt à garder un poids santé. L’obésité est problématique. Un indice de masse corporelle compris entre 19 et 24 est l’idéal pour devenir maman.
L’alcool et le stress sont deux autres ennemis de la fertilité. Pour les surmonter, la future mère a parfois besoin de soutien psychologique. L’inscription à un stage de bien-être devrait aider la futur mère à mieux gérer le stress. Pour mieux lutter contre l’anxiété, il faut s’entourer de personnes positives et appréciez les instants de bonheur partagés avec son partenaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *