Stress post traumatique : quelles solutions ?

Les imprévus font partie de la vie. Le contrôle est une simple illusion. En effet, vous ne pouvez pas tout diriger dans ce bas monde. Les choses ne se passent pas comme vous l’auriez souhaité. Votre existence suit un cours devant lequel vos pouvoirs sont limités. Il est presque impossible de tout contrôler. Le licenciement, les deuils ou les ruptures arrivent au moment où vous y attendez le moins. Vous n’avez pas de contrôle sur le lendemain. Par contre, vous avez tout à fait la possibilité d’adopter une excellente gestion des émotions. Face à un choc et traumatisme psychologique, vous avez quelques solutions pour ne pas sombrer dans le stress chronique.

Communiquer, parler des problèmes évite le stress post traumatique

Une victime de choc psychologique intense a parfois tendance à s’isoler. C’est l’un des premiers symptômes que les proches doivent observer. Cette personne tend à éviter tout contact avec le monde extérieur. Elle limite au minimum les sorties. Les choses qui lui procurent du plaisir dans le passé sont devenues fades. Face à cette situation, l’entourage doit faire un effort de ne pas laisser s’installer les remparts. La libération émotionnelle devrait être programmée. Pour cela, vous pouvez vous rendre sur https://www.emotions-detox.fr/. Ceci consiste à aider la victime à libérer les sentiments négatifs tels que la culpabilité ou la colère qu’elle cherche à enfouir au plus profond d’elle. Les reproches font partie de son lot quotidien. Un sentiment d’injustice nourrit parfois des idées de vengeance. Pour désamorcer cette bombe à retardement, il faudra parler pour évacuer tous ces sentiments. Parfois, il ne faut pas aborder le sujet de front, du moins dans les premiers temps. Il faut prendre suffisamment du recul pour pouvoir en discuter. Les psychologues consacrent beaucoup de séances à écouter les patients. Ces derniers doivent parler de leurs ressentis pour que la libération émotionnelle arrive. Les confidents de longue date ou de simples amis rencontrés dans un café peuvent aussi tendre l’oreille. Il est essentiel de se décharger d’un fardeau émotionnel.

Méditation, prière ou séances de relaxation pour se sentir mieux

La méditation est une manière de se concentrer sur sa personne. Cette pratique suit divers concepts. De façon générale, il faudra respirer profondément et faire le vide dans la tête. Avec l’aide d’un coach spirituel, vous pouvez entamer un plongeon au fond de votre âme. C’est un moyen de revivre les événements traumatisants et d’adopter une vision plus objective. Cela permet de soigner les phénomènes d’évitement. Il s’agit aussi d’une manière soft de guérir certaines phobies post traumatiques. L’hypnose est une variante plus expéditive. Cette science du subconscient est à pratiquer en présence d’un professionnel. Ce dernier a pour mission d’effacer certaines images d’un événement traumatisant. L’idée n’est pas de gommer la mémoire, mais de modifier la perception. Le cerveau humain a parfois tendance à aggraver les choses. L’hypnotisme permet de réparer les ressentis. Dans ce même ordre, la relaxation devrait aussi aider à se sentir mieux. Certaines médecines douces préconisent de faire la reconnexion entre le corps et l’esprit pour retrouver un équilibre. Lorsque vous avez trouvé cette harmonie, vous pouvez tout gérer, même les maladies relatives au stress post traumatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *