Comment traiter un rhume ?

On dit souvent que l’hiver est de porteur de rhume et autres types de maladie. C’est en cette période que souvent on croit être victime de virus de toutes sortes, à cause du grand froid. Ce qui n’est pas totalement faux, mais aussi, pas totalement vrai. En effet, la vraie raison est que durant l’hiver, il y a une forte promiscuité qui favorise la propagation du virus. Il est donc de faire plus attention durant l’hiver afin d’éviter de contracter le rhume. Mais aussi, de faire gaffe à ne pas contaminer votre entourage si vous en êtes atteint. Par ailleurs, on estime qu’un adulte souffre 3 fois du rhume chaque année et qu’un enfant double ce chiffre à cause de son immunité encore fragile.

Ses symptômes

Une fois que vous avez attrapé le virus du rhume, votre nez commence à couler ou vous commencez à ressentir une sensation de nez bouché. Vient ensuite de fréquents éternuements suivi de fièvre et de maux de têtes. Mais cela, peut varier d’un individu à l’autre. À ce moment, un contact avec l’entourage ou seulement en restant dans une même pièce avec d’autres personnes pourrait transmettre et propager rapidement le virus. Malgré tout, il ne sera pas utile de courir aux urgences, sauf pour les enfants, si la fièvre persiste. Par ailleurs, si le rhume n’est pas traité à temps, il risque d’engendrer la bronchite ou la pharyngite ou même se dégrader pour devenir une forte grippe. Il sera donc, conseillé de se rendre chez un médecin si le rhume dépasse la journée et que vous commencez à avoir de la fièvre ou que vous toussiez.

Comment le soigner ?

Le geste à ne surtout pas faire quand on a un débit de rhume, c’est de prendre des antibiotiques. En effet, les antibiotiques n’agissent que pour les bactéries, c’est-à-dire qu’ils n’auront aucun effet sur votre rhume. Ils ne feront que renforcer la résistance des bactéries et ne feront que les propager dans votre organisme. Par contre, si vous avez de la fièvre, il sera très important de la faire baisser. Vous devez également prendre le temps de décongestionner le nez bouché. Et enfin, stopper l’écoulement nasal s’avère important afin de le désinfecter et éviter que le virus ne se propage.

les traitements symptomatiques

Les décongestionnants sont très utiles pour stopper l’écoulement nasal (ou la rhinorrhée) et en parallèle, soigner le nez bouché. Souvent présenté en médicament par voie orale ou nasale, ils sont en vente libre en pharmacie sans avoir besoin d’ordonnance, à l’exception de ceux qui contiennent de la cortisone. Il existe aussi une gamme de médicaments contenant un mix de décongestionnant et de l’antipyrétique qui s’avère très efficace comme le Fervex ou l’Actifed. Mais attention, depuis 2011, l’agence du médicament ou ANSM a mis en garde les consommateurs concernant l’effet secondaire de ces derniers et leurs effets sur le système cardiovasculaire ou neurologique. Dans tous les cas, il faudra toujours consulter son médecin même pour un rhume basique.

les mesures à prendre pour lutter contre le rhume

Il est conseillé en premier lieu, de s’éloigner des personnes malades du rhume, car le virus se propage assez rapidement par le contact ou par l’air à travers les éternuements. Ensuite, prenez l’habitude de vous laver les mains et de vous essuyer avec des serviettes propres ou à jeter. Les ustensiles utilisés par les malades doivent également, être nettoyés et désinfectés minutieusement pour éviter le contact avec le virus. Par ailleurs, il faut toujours éviter de se toucher le visage avec des mains sales ou contaminées. Et enfin, pensez à portez des caches bouches si besoin. Si vous devez vous approcher des personnes malades, évitez tout contact direct ou les accolades quand vous vous saluez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *