Chirurgie esthétique et chirurgie plastique : comment choisir ?

Souvent confondu, la chirurgie esthétique et la chirurgie plastique sont des pratiques totalement différentes sur le plan médical. En effet, l’intervention esthétique consiste à rectifier quelque détail tandis que l’intervention plastique ou la chirurgie reconstructrice a pour but de modifier l’apparence englobant donc la totalité des interventions qui embellissent les contours extérieurs. Leur prise en charge n’est pas aussi identique, l’assurance santé de la sécurité sociale et les mutuelles santés exigent aussi un certain nombre de critères quant au mode de remboursement en matière chirurgicale. Mais comment alors choisir entre ces 2 alternatives d’opération chirurgicale ?

Un champ d’application large

Avant tout, il faut savoir que l’étude d’un médecin chirurgien est différente de l’étude d’un médecin plasticien. La chirurgie esthétique aide à réparer les malformations présentes dès la naissance, les accidents, les brûlures ou les agressions et les effets du vieillissement. Cette opération permet de limiter les préjudices esthétiques tels que les rides, les poches sous les yeux, la bosse de nez, oreille décollée… Par contre, la chirurgie plastique consiste à reconstruire, à donner une autre forme, à améliorer les tissus superficiels comme la peau ou la graisse de la silhouette. Cette intervention traite certaine lésion traumatique telles que les fractures ouvertes et peut réaliser Mais un médecin plasticien peut exercer les 2 à la fois.

Une prise en charge différente

Même si ses 2 interventions sont presque les mêmes. La différence se situe au niveau de la prise en charge. Pour la chirurgie réparatrice ou esthétique, elle n’est pas prise en charge par l’assurance maladie. Le patient lui-même doit payer tous les frais de son opération. Cela est valable pour tous types d’intervention réparatrice. Le patient aussi doit prendre un congé car le chirurgien n’a pas son mot à dire ni prescrire un arrêt de travail.
Par contre, la chirurgie reconstructrice est prise en charge par l’assurance maladie et cela à 100% même. Mais, il est important que le patient vérifie son droit auprès de sa mutuelle santé avant l’intervention car les plasticiens ont des honoraires libres et les assurances remboursent rarement les dépassements d’honoraire à 100%. De nombreuses mutuelles santés ne remboursent qu’une fine partie seulement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *